agence1agence2
architecture1architecture2
architecture-commerciale1architecture-commerciale2
architecture-interieur1architecture-interieur2
architecture-ou-constructeur1architecture-ou-constructeur2

VOTRE PROJET

 
 
Faire appel à un architecte dans le cadre de la réflexion et/ou la réalisation de votre projet vous apportera valeur ajoutée, expertise professionnelle et vous garantira un investissement de qualité.
Un projet architectural se déroule en cinq phases, indépendantes les unes des autres :
1Première rencontre, Imaginer votre projet"
Visite des lieux, du terrain et conseils afin d'établir les lignes directrices de votre projet. A partir des plans de l'existant et/ou de la visite sur place, l'architecte vous conseille sur la faisabilité du projet (construction, extension, sur-élévation, aménagement intérieur). Il vous guide sur les possibilités architecturales, analyse le PLU (en votre possession) et établie une estimation des coûts à envisager pour les travaux de votre projet.
Cette mission conseil est proposée à partir de 199€HT sur Toulouse et 250€HT hors Toulouse. Au delà de 20mn de trajet un forfait vous sera proposé. Comptez 1 à 2 heures sur place. Attention cette visite ne donne pas lieu à un projet dessiné mais vous sert à vous conseiller sur les points énoncés et anticiper les problèmes techniques.
Si l'architecte doit lui-même établir un relevé de côtes, une mission complémentaire pourra être proposée.
Si vous hésitez à acheter le terrain ou le bien visité, l'Architecte peut vous proposer un mission de faisabilité en fonction du PLU afin de vous présenter la meilleure optimisation de la maison. Cette mission sera facturée 399€ HT.
2L'architecte et votre maison
Si vous n'êtes pas encore décidé, l'Architecte peut vous proposer une étude de faisabilité afin de vous présenter une pré-étude d'implantation proposée à partir de 2500€ HT.
Si vous choisissez une mission complète l'Architecte vous soumettra un projet de contrat d'Architecte. Celui-ci détaillera les différentes phases suivantes :
- Avant Projet Sommaire, Permis de construire, Avant Projet Détaillé, Appel d'offre, Suivi de chantier.
Pour commencer l'Avant Projet Sommaire : État des lieux 2D (relevé de mesures) une proposition de projet en plan et/ou volumétrie selon la complexité et indications des mesures administratives et juridiques à suivre.
3Dossier du Permis de Construire ou Déclaration Préalable (PC et DP)
Un dossier de Permis de Construire (délai d'instruction : 2 mois + 2 mois de recours des tiers) ou Déclaration Préalable (délai d'instruction : 1 mois + 2 mois de recours des tiers) pourra être constitué si le projet le nécessite.
Un dossier de permis de construire pour la construction d'un établissement recevant du public (ERP, magasin, boutique...) - Délai d'instruction de 3 mois.
Un dossier de Demande d'Autorisation de Travaux (DAT) pour l'aménagement d'un établissement recevant du public (ERP, magasin, boutique...) - Délai d'instruction de 5 mois.
4Validation de l'Avant Projet et Appel d'Offre
Après validation de l'APS, mise au point définitive et constitution du dossier Avant Projet Définitif et de l'Appel d'Offre. (un descriptif des travaux définissant les différents corps de métier).
Ce dossier comprend :
- les plans définitifs,
- les plans détails (si nécessaire),
- le dossier marché comprenant : les Coordonnées des différents intervenants, les Généralités du projet, le Cahier des Clauses Administratives et Particulières, le Planning de chantier, les Ordres de Service, les Actes d'Engagement...
- L'analyse des devis, la négociation des prix et prestations puis le choix définitif des entreprises sélectionnées.
5Le suivi de chantier
Ce suivi de chantier pendant le déroulement des travaux comprend :
- La coordination des entreprises.
- Les réunions de chantier avec compte rendu selon la nécessité.
- Les certificats de paiement stipulant ce que vous devez payer au entreprises par rapport à l'avancement du chantier.
- Les interfaces entres corps d'état.
- Les levées des réserves.
6QUELQUES CHIFFRES CLES
- Une construction en bois (sans le bardage) avec toit terrasse (hors étanchéité) coûte 1,5 fois plus chère qu'une construction en dur (bloc parpaing béton) et toit terrasse (hors étanchéité)
- Une façade en bardage en bois (douglas) coûte 4 fois plus chère qu'une façade en crépis pour des constructions neuves.
- Une Toiture terrasse en béton coûte 25% plus chère qu'une toiture charpente + tuiles.
- Pour une extension d'environ 20 à 30m2 comprenant des pièces sèches, il faut compter à partir de 1800€/m2
- Pour une extension d'environ 20 à 30m2 comprenant des pièces sèches + pièces humides, il faut compter à partir de : entre 2500 à 3000€/m2
- Pour une extension de surface allant de 20 à 50m2, il faut compter à partir de 3500€/m2 (indice année 2019)
- Pour une maison de surface allant de 100 à 150m2, il faut compter à partir de 2500€/m2 (indice année 2019)
- Pour une maison de plus de 150m2, il faut compter à partir de 2000€/m2 (indice année 2019)
7Administratif : BON A SAVOIR
- Lors de l’élaboration et la mise en œuvre d’un quelconque projet les études de sols sont obligatoires et votre projet sollicitant d’autant plus ce support il me parait indispensable que vous fassiez réaliser cette étude afin de garantir la stabilité de votre ouvrage. Cette étude de sol permettra également à valider certains points de mise en œuvre et vous assurera la pérennité de l’ouvrage.
- L’étude de sol vous permet de connaitre la nature et profondeur du bon sol, ce qui permettra à l’entreprise devant réaliser les travaux de ne pas construire une maison, une extension ou une surélévation risquant de se fissurer dans les premiers mois.
- Même si la commune n’est pas considérée comme à risque, le sol peut être simplement argileux et provoquer de grosses variations selon l’hygrométrie des terres. Des mouvements pouvant varier de 30 à 50 cm et donc engendrer de gros sinistres sur la structure.
- Cette dépense permet d’identifier les conditions de stabilité des ouvrages et d’en assurer la pérennité.
- L’étude de sol vous offre l’opportunité de vous protéger et pérenniser votre ouvrage, la tranquillité n’a pas de prix.
- Le cout de cette étude de sol varie entre 1500 et 2000€ (indice année 2019)
8ÉTUDE THERMIQUE
- Cette étude est obligatoire pour une construction neuve
- Pour une extension il faut suivre la règle suivante :
* moins de 50m2 SHOB (avec épaisseur des murs) : Pas besoin d'étude
* entre 50 et 100m2 SHOB : Uniquement l'étude Bbio avec etude des murs, planchers, plafonds et menuiseries
* plus de 100m2 SHON RT : L'étude complète avec étude Bbio et chauffage, eau chaude et VMC
- Pour le dépôt du permis dorénavant il faut joindre une attestation Bbio. Cette attestation doit être fournie par un premier bureau d'étude thermique.
- Pendant la phase d'appel d'offre, le second bureau d'étude thermique établira les tests de perméabilité (1 intermédiaire et 1 final) et la conformité de fin de travaux.
- Le cout de ces deux études thermiques varie entre 1500 et 2000€ (indice année 2019)
- Pour une rénovation il n'y a pas de besoin d'étude thermique
9ÉTUDE DE SOL
- Depuis la loi ELAN de 2018 et ses décrêts du 6 et 15/8/20, cette étude est obligatoire pour une construction neuve pour des terrains aux sols argileux, une extension ou une surélévation
- Pour ces deux derniers points elle permettra de dimensionner les foncations futures par rapport à l'existant
- Lors de l’élaboration et la mise en oeuvre d’un quelconque projet les études de sols sont fortement recommandées et votre projet sollicitant d’autant plus ce support il me parait indispensable que vous fassiez réaliser cette étude afin de garantir la stabilité de votre ouvrage. Cette étude de sol permettra également à valider certains points de mise en oeuvre et vous assurera la pérennité de l’ouvrage.
- L’étude de sol vous permet de connaitre la nature et profondeur du bon sol, ce qui permettra à l’entreprise devant réaliser les travaux de ne pas construire une maison, une extension ou une surelevation risquant de se fissurer dans les premiers mois. Même si la commune n’est pas considérée comme à risque, le sol peut être simplement argileux et provoquer de grosses variations selon l’hygrométrie des terres. Des mouvements pouvant varier de 30 à 50 cm et donc engendrer de gros sinistres sur la structure.
- Cette dépense permet d’identifier les conditions de stabilité des ouvrages et d’en assurer la pérennité.
- Afin d'éviter un surcoût éventuel de la construction de l'ouvrage, je vous rappelle que si vous ne souscrivez pas d''étude de sol, je ne pourrais pas travailler dans les règles de l'art et de ce fait ne pourrais garantir la solidité de votre ouvrage.
- L’étude de sol vous offre l’opportunité de vous protéger et pérenniser votre ouvrage, la tranquillité n’a pas de prix.
- L’étude de sol de type G12 devient également obligatoire : * dans le cadre de la souscription d’une assurance dommage ouvrage ou DO. * si le projet de construction est situé dans une commune soumis au PPRMT (Plan de Prévention des Risques de Mouvements de Terrains) ou au PPRS (Plan de Prévention des Risques et Secheresse)
-Il est rappelé que le client à l'obligation de contracter une assurance dite "dommage-ouvrage" conformément à l'article L242-1 du code des assurances.

HISTORIQUE DES REALISATIONS

 
LISTING DES REALISATIONS

Cliquer sur l'image

 
 
Cliquer sur l'image pour voir les projets